Heroes Infinite – Dark Fairy Tales

Première pièce d’envergure pour moi. La déformation des pièces pendant que le plateau tire la figurine et décolle la résine de l’écran peut engendrer des jonctions à travailler à la lime et à combler avec de la green stuff. Ici, c’est loin d’être parfait, mais ca fera le travail.

Comme j’ai toujours tendance à trop en préparer, j’ai pu faire une souche creuse avec le reste.

Heroes Infinite – Dark Elves

Ici, ce sont mes premières impressions. Depuis, je procède différemment :

Je réduit mon temps d’exposition (la durée durant laquelle l’écran de l’imprimante s’allume pour figer la résine). Ainsi, j’ai gagné en détails, c’est particulièrement visible sur des petites figurines.

Ensuite, je place mieux mes supports (ou je fait confiance aux modèles pré-supporté) pour qu’ils ne laissent pas de traces sur une surface plane. Enfin, j’enlève les supports avant les bains de nettoyage et d’ultraviolets : le détachage des supports est plus facile et laisse moins de traces.

Mes réglages ici, donc, ne rendent pas justice au travail impeccable des dessinateurs d’Heroes Infinite, mais c’est un blog d’apprentissage!

Depuis, rien qu’en passant de 3 à 2 secondes d’exposition, j’ai gagné en précision. En contrepartie, je commence à avoir des échecs d’impressions.

WIP : un dégradé sur la cape

Ce lot mériterai d’être réimprimé, en particulier le roi des elfes noirs. En l’agrandissant de 5% et en faisant attention à bien nettoyer la figurine à la sortie du plateau d’impression, on pourrait gagner en détails. En attendant, cette impression-ci sera une statue à la gloire du roi sorcier.

Heroes Infinite – Warriors of the Secret Jungle

taille +5%. Évidement, procéder ainsi augmente l’épaisseur des supports de 5% si on utilise les modèles pré-supportés. C’est un compromis délicat à trouver, le détachage des supports peux être long, délicat, nécessiter du ponçage et peux utiliser plus de résine, mais je ne connais aucun échec d’impression quand j’utilise les modèles pré-supportés de Raging Heroes (et surtout à +5%).

Tim, Tam & Tom, les porte-drapeaux de l’orphelinat

Aux Comptoirs d’Alluye, on aime bien ces petits français de chez Raging Heroes qui font d’excellentes miniatures, pleines de dynamisme et de détails. Alors c’est de la résine, c’est des figurines fragiles, c’est du soin et quelques modifications à apporter à la figurine, voir c’est des trous (insignifiants) à reboucher. J’adore les modèles de cette équipe, ainsi que leur « coup de crayon » si je puis m’exprimer ainsi pour du dessin 3D, et j’avoue volontiers avoir passé des heures sur leur site pour vous proposer des supers produits en magasin.