Warhammer 40000 – Dark Mechanicus

C’est une faction particulière que le Dark Mechanicus car… il n’existe ni figurines ni règles officielle! Il s’agit donc d’un « thème d’armée » à travailler en créant et convertissant soit même des figurines existantes.

J’ai donc pioché des pièces dans des boites de Skitarri, de guerriers squelettes et de Nighthaunt, et boom! Des robots squelettes!

Warhammer Underworld – The Dread Pageant

le Cortège de l’Effroi : un groupe de serviteurs dépravés du dieu Slaanesh qui s’habillent pour intimider leurs ennemis.

WIP : peaux finies. #wokehammer

WIP : noirs et rose finis. Les figurines sont cool. Au lieu d’appliquer toutes mes bases, tous mes shades, puis tous mes layers, j’applique juste une base, son shade, son layer, et je passe à la couleur suivante. En finissant à 100% certaines parties de la figurine (la peau, les cuirs…) plutôt que de tout voir progresser lentement, je m’applique également avec mon pinceau pour ne pas avoir à repasser sur une zone finie. Je pense gagner en précision et en plaisir de peindre.

Pour le choix des couleurs, j’ai utilisé comme guide la vidéo de Warhammer, en remplaçant les peintures « contrast » par une base et un shade.

How to Paint Direchasm: The Dread Pageant

Heroes Infinite – Dark Fairy Tales

Première pièce d’envergure pour moi. La déformation des pièces pendant que le plateau tire la figurine et décolle la résine de l’écran peut engendrer des jonctions à travailler à la lime et à combler avec de la green stuff. Ici, c’est loin d’être parfait, mais ca fera le travail.

Comme j’ai toujours tendance à trop en préparer, j’ai pu faire une souche creuse avec le reste.

Heroes Infinite – Dark Elves

Ici, ce sont mes premières impressions. Depuis, je procède différemment :

Je réduit mon temps d’exposition (la durée durant laquelle l’écran de l’imprimante s’allume pour figer la résine). Ainsi, j’ai gagné en détails, c’est particulièrement visible sur des petites figurines.

Ensuite, je place mieux mes supports (ou je fait confiance aux modèles pré-supporté) pour qu’ils ne laissent pas de traces sur une surface plane. Enfin, j’enlève les supports avant les bains de nettoyage et d’ultraviolets : le détachage des supports est plus facile et laisse moins de traces.

Mes réglages ici, donc, ne rendent pas justice au travail impeccable des dessinateurs d’Heroes Infinite, mais c’est un blog d’apprentissage!

Depuis, rien qu’en passant de 3 à 2 secondes d’exposition, j’ai gagné en précision. En contrepartie, je commence à avoir des échecs d’impressions.

WIP : un dégradé sur la cape

Ce lot mériterai d’être réimprimé, en particulier le roi des elfes noirs. En l’agrandissant de 5% et en faisant attention à bien nettoyer la figurine à la sortie du plateau d’impression, on pourrait gagner en détails. En attendant, cette impression-ci sera une statue à la gloire du roi sorcier.

Warhammer Quest : Cursed City

HOMYGODHOMYGODHOMYGOD elle est là elle vient d’arriver la voilà, sonnez trompettes! Après les déboires de sa première sortie en 2021, liées à un mauvais calcul marketing et une pandémie mondiale, la nouvelle boite Warhammer Quest est arrivée à l’épicerie ce mois d’avril 2022!